Que faire en cas de fissure ou d'impact pour réparer votre pare-brise en France ?

Une automobile n’est confortable à la conduite que si l’auto est en parfait état aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. L’extérieur concerne la carrosserie, le pare-brise, etc. Le pare-brise est tout aussi un élément essentiel de l’automobile.

En cas de fissure, la visibilité n’est plus vraiment accessible et le risque d’avoir un accident en trajet augmente surtout lors des virages. Que faites-vous dans ce cas ? Cet article vous renseigne sur les bons gestes à avoir lors d’un impact sur votre pare-brise.

Que faire en cas de fissure ou d'impact pour réparer votre pare-brise en France ?

Faire appel à un professionnel du pare-brise

Le pare-brise est la partie la moins résistante à la suite d’un choc. Il est indispensable de se tourner aussitôt vers un professionnel afin de vous évaluer la situation de votre pare-brise. Ceci est faisable à domicile si vous le souhaitez.

En effet, il saura mieux vous conseiller par rapport à la réparation ou au changement de pare-brise, et cela en restant chez vous. À condition bien évidemment que vous optiez pour le service à domicile dont le déplacement du technicien ne vous coûte pas un rond.

La loi française ne tolère pas les fissures de plus de trente (30) centimètres, tant sur sa longueur que sa largeur. Il s’agit d’une infraction passible d’une amende. Il est également passible d’une peine de prison si le véhicule occasionne un accident dû à la mauvaise qualité de vu du pare-brise fissuré.

Il est judicieux que dès la remarque d’une fissure sur votre pare-brise, vous contactiez votre professionnel où que vous soyez. Il viendra sur les lieux s’occuper du nécessaire. Cela vous évite toute interférence avec la loi si vous circulez avec un véhicule dont le pare-brise est endommagé.

Éviter les lave-autos après fissure de votre pare-brise

Certains effets extérieurs notamment l’eau de lavage, les essuyages et l’humidité augmentent les fissures. D’abord à propos des lavages, que ça soit vous ou par une agence de lavage, le lavage n’est pas conseillé après une fissure.

En effet, les mousses et l’eau de lavage s’infiltrent dans la fissure et exercent une certaine pression sur le verre. Ce qui engendre l’élargissement les rayons de la fissure. Au niveau des essuyages, il s’agit de la force exercée par les mains de l’essuyeur.

Une telle force si elle est trop grande implique une forte pression. Cette pression manuelle peut nécessiter une réparation rapide ou un remplacement immédiat de votre pare-brise. En ce qui concerne l’aspect humidité, renvoie toujours au lavage.

Les lave-autos procèdent majoritairement au séchage automatique des voitures. Ce séchage laisse souvent de l’humidité dans les fissures. L’humidité provoque quelques difficultés lors de la réparation.

En fait, certains produits de réparation n’arrivent pas à occuper tout l’espace fissuré. Ce qui ne facilite pas aisément la réparation aux techniciens. Il est recommandé de ne surtout pas toucher un pare-brise fissuré avant réparation.

Que faire en cas de fissure ou d'impact pour réparer votre pare-brise en France ? #2

Éviter les trajets inconfortables

Le pare-brise devient plus sensible à de moindres vibrations lorsqu’il est fissuré. Une route difficilement praticable crée des turbulences. Ces derniers accélèrent la propagation des fissures surtout sur les routes en terre.

Il est inéluctable de passé sur une route en terre sans avoir affaire à la poussière. La conduite sur un chemin de terre fait soulever non seulement la poussière, mais aussi des débris et des saletés.

Comme l’eau, les grains de poussière, les déchets atmosphériques qui s’insèrent dans les fissures provoquent leur élargissement. En fait, lorsque les grains de poussière s’incrustent dans la fissure, ils la répandent de façon expansive en créant un aspect toile d’araignée.

Contactez votre assurance auto

Lorsqu’un accident survient ou que votre véhicule a un impact, vous devrez joindre votre agence d’assurance si vous avez contracté à une assurance auto. Il est impératif que vous fassiez une déclaration à l’assurance, dans les cinq (5) jours qui suivent l’accident.

Passez ce délai, vous serez dans l’obligation d’effectuer les réparations ou le changement de votre pare-brise vous-même. Cela vous coûtera un peu plus cher entre 350 € et 550 € en moyenne. À cela se joint le prix de réparation de la main d’œuvre.

Ce coût sera encore plus élevé. D’autant plus que certains paramètres tels que le type de pare-brise, le modèle de votre véhicule, le standing et la renommée du garagiste s’ajoutent. Découvrez comment réparer votre pare-brise à coup sûr ici.

Par ailleurs, l’assurance auto vous indique la démarche à prendre pour votre indemnité et la réparation des dégâts sur le pare-brise.