Essai de la Renault Mégane III RS

Samedi après-midi dernier, j’ai eu la chance de pouvoir tester la dernière Renault Mégane RS avec deux potes… voici les caractéristiques de la bête de course:

  • Moteur 4 cylindres 16 soupapes Turbo.
  • 2.0 @ 250 ch.
  • Couple maximum de 340 Nm à 3000 trs/min.
  • Performances: 0 à 100 km/h en 6.5 secondes (6.1 annoncé) – 400 mètres Départ/Arrêter en 14.6 secondes – Vitesse maximum 245 km/h.
  • Poids: 1497 Kg.
  • Boite à vitesse: Manuelle à 6 vitesses.
  • Consommation: 8.4 litres au 100 km en mixte.

Source:  ZePerfs.

Le Look extérieur

Essai de la Renault Mégane III RS

Personnellement, je la trouve jolie et elle se démarque bien des autres, mis à part le pot d’échappement et l’arrière qui rappel un peu celui de l’Astra OPC.

Après on aime ou pas, mais il est vrai qu’elle est plus « passe-partout » que la Mégane II.

L’habitacle

On est bien dans une Renault Sport! On reconnait bien le style qui les caractérisent. La position de conduit est bonne et il y a de la place même à l’arrière. Dans le modèle d’essai, il y avait d’agréables sièges en cuir et des effets de jaunes un peu partout comme pour les ceintures. Les sièges se règlent électriquement. La visibilité arrière pour le parcage n’est pas énorme (comme beaucoup de nouveau modèles), mais Renault a eu la bonne idée d’équiper cette Mégane des radars de recules de série.

Essai de la Renault Mégane III RS #2

La conduite

Irréelle ou presque pour une voiture aussi « accessible » (Dès 37.900 CHF soit 26.107 €)… Nous étions trois donc nous avons fait l’essai chacun notre tour. Je suis passé en deuxième. Le premier conducteur qui conduit avec douceur en temps normal l’a fait hurlé dès le départ! J’étais à la place passager (du mort quoi!  ) C’était impressionnant, le moteur fait vraiment un joli bruit et les accélérations sont aussi brutales que le freinage! J’ai eu littéralement le souffle coupé les premières fois. Nous avons bien évidemment pris des routes « de montagne » avec pas mal de virages et je vous promet que vous n’êtes pas bien en tant que passager!!!  Encore une fois, j’ai totalement confiance à ce premier conducteur, il ne m’a jamais fait peur ou rendu mal à cause d’une conduite mal adaptée et ce, depuis plusieurs années, mais là… aie aie aie! Il l’a vraiment testée en se faisant plaisir (c’est normal quoi) et quand on est à côté on a vraiment envie que ça se termine tant la voiture a de puissance et que nous sommes mal-mené!

Après 10 ou 15 km, c’est moi qui est pris le volant… Niveau conduite je retrouve ma regrettée Clio II RS3, parfait pour ma part donc, mais avec bien évidemment deux fois plus de pêche! J’ai adoré la direction, car il me semble qu’elle se durcie lorsqu’on accélère, donc plus facile « à piloter ».  Les accélérations sont bien évidemment à peine moins violentes en tant que conducteur mais c’est excellent! La tenue de route est parfaite, passer des virages à une vitesse plus haute que recommandé ne lui fait pas peur! Pourtant elle avait des pneus d’hiver, mais c’était apparemment de bons. Le problème avec cette voiture c’est que vous arrivez sans vous en rendre compte à des vitesses inavouables, auxquelles vous pouvez dire au revoir à votre permis pendant quelques mois! Une chose qui est vraiment bien vu, c’est le petit « bip » que l’on entend juste avant d’arriver au rupteur, ce qui nous laisse le temps de vite changer de rapport! La gestion de la puissance sur les roues est bien gérée par rapport à ma  Leon. Même sur de petits boues de route mouillés, je n’ai pas ressenti l’anti-patinage « bloquer » l’accélération! Alors qu’il faut quand même rappeler qu’il y a 250 ch et 340 Nm de couple!

Lorsque j’ai cédé ma place au troisième conducteur, je me suis mis à l’arrière. La première chose qui m’a percuté c’est le bruit du pot d’échappement! On dirait un aspirateur! Au début ça parait bizarre, mais au fil des kilomètres c’est vraiment plaisant! A l’arrière, je me suis senti moins mal à l’aise qu’à l’avant en temps que passager durant les accélérations et freinages. Bon il faut aussi dire que le troisième conducteur à moins poussé la voiture car il était pas très bien après avoir subi le premier chauffeur et moi!

Mon verdict

Si j’avais l’argent dans l’immédiat et que l’assurance ne me coûterait pas aussi chère, je l’aurais achetée sur le champs! Niveau plaisir de conduite et performances, c’est la meilleure voiture que j’ai conduis! Au moins sur celle-là, on sait où se trouvent les 250 ch contrairement  à certaines

Mon avis n’est peut-être pas totalement neutre étant donné que j’ai toujours énormément apprécié les Renault Sport, mais cette voiture est exceptionnelle et ça même un de mes potes qui est vraiment pas Renault l’a avoué… Je vous conseille donc vivement d’aller la tester

Après dans la concurrence:

  • Ford Focus RS (dès 53’900 CHF)
  • VW Golf R (dès 56’600 CHF)
  • Mazda 3 MPS (dès 39’500 CHF)
  • Opel Astra OPC (dès 42’800 CHF)
  • Subaru Impreza WRX (dès 38’900 CHF)
  • Seat Leon Cupra ou Cupra R (dès 39’950 et 42’750)

Les seules qui ont le même concept en 3 portes sont la Focus RS, la VW Golf R et l’Astra OPC, mais les 2 premières coutent environ 16’000 CHF de plus et la dernière au même titre que la Mazda 3 MPS, il faut j’aille tester car on je pourrais être surpris! L’Impreza personnellement je n’aime pas le dernier modèle. La Leon bof, si je change, c’est pas seulement le moteur mais la voiture  (de plus un des potes qui était avec moi lors de l’essai l’avait testée et ne l’a pas trouvée aussi bien que la Mégane). J’ai lu quelques essais sur Internet au sujet de la Mégane RS et ils la comparent beaucoup à la Focus RS, c’est juste, mais il faut aussi tenir en compte le prix! Chose qui n’est pas faite…

Site officiel Renault Suisse sur  la Mégane III RS.