Avis sur la Seat Ibiza Cupra

Voici un petit compte rendu après presque 4 mois d’utilisation…

L’an dernier, j’avais essayé la dernière Seat Ibiza Cupra et elle m’avait laissée  une très bonne impression. Malheureusement peu après, j’ai eu  la fausse bonne idée d’acheter une  Seat Leon FR TDI. Enfin bref, après la revente de cette dernière, je me suis enfin offert ce petit monstre! Je l’ai reçu le 18 mai 2010 et j’ai parcouru à l’heure actuelle environ 5000 KM.

Le plaisir de conduire…

Avis sur la Seat Ibiza Cupra

Cette petite voiture sur-vitaminée est vraiment géniale… pour reprendre une phrase culte d’un film: « Même un demeuré avec des moufles peut la conduire« .

C’est premièrement dû à la boite DSG, c’est que du bonheur… En ville c’est juste génial! Mode automatique et plus besoin de s’emmerder avec un embrayage et la gestion des rapports! Et si on veut un peu piloter la voiture et avoir le contrôle total sur les rapports, il suffit de passer en séquentielle… Je ne sais pas si un jour je reprendrai une manuelle… (mise à part peut-être pour une  Mégane 3 RS  )

Deuxièmement, le moteur a toujours de la puissance! Aussi bien à 2000 trs/min que juste avant les 7200 du rupteur… C’est dû au compresseur à bas régime et au turbo avant la zone rouge. C’est sympa! De plus, elle est très nerveuse, avec le recul et  un bon rodage, je trouve que c’est le moteur le plus vif et rageur de cette catégorie de véhicule!

Par contre, la tenue de route, il faut faire attention! Elle part assez vite malheureusement… Mais l’ESP nous rappel à l’ordre rapidement! Heureusement qu’il est là pour faire un peu le garde-fou… La voiture est quand même légère, si nous prenons en compte ses performances.

Consommation de la Seat Ibiza Cupra

Voilà un point sur lequel j’attendais beaucoup de voir avec le temps si Seat avait tenu ses promesses… pour rappel, elle est sensé consommer 6.4 l/100 km en mixte.

J’étais assez retissant sur cette affirmation, car un moteur avec un compresseur, un turbo et 180 CH, il y a pas besoin d’être mécano pour comprendre que c’est juste impossible en conduisant normalement! Depuis peu, je garde un historique de ma consommation. Sur 3 fois que je suis passé à la pompe, ma consommation moyenne est à 9.7 l/100KM! Et honnêtement, en conduisant normalement… Bon avec de temps en temps de bonnes petites accélérations quand même et en mélangeant le mode automatique et séquentielle. Vous pouvez consulter mon historique par là:  http://www.spritmonitor.de/en/detail/402858.html?hcosts=on

Je pense que c’est possible de les tenir ces 6.4 litres. Mais pour cela, il faut vraiment que le rodage soit terminer à 100% (après les 10’000 km) et en adoptant une conduite très économique. C’est-à-dire en mode automatique, en utilisant l’inertie de la voiture, sans climatisation (perso elle est la plupart du temps éteinte) et sans s’arrêter ou accélérer « pour rien ». Mais que c’est chiant comme conduite!

Enfin bref, j’étais de toute façon conscient en l’achetant que je serais autour des 10 l/100km… donc ça me gène pas! Mais ce qui m’énerve c’est cet argument marketing que Seat a adopté avec cette Cupra, car presque personne atteindra ce chiffre… et certains ne réfléchissent pas malheureusement… Donc ils seront peut-être déçus. Je sais que les autres constructeurs font de même, mais pas à ce point.

Les défauts de la Seat Ibiza Cupra

Oui malheureusement elle en a… bien qu’ils ne soient pas énormes. Voici ceux que je n’avais pas découvert lors de mon premier essai:

  • Dans le triangle du pot d’échappement, il y a deux petits tuyaux ridicules!
  • Sur les côtés, il n’y a pas vraiment de bas de caisse, c’est vraiment fini à l’arrache.
  • Sur le système Bluetooth, il n’y a pas moyen de synchroniser les contacts du téléphone (peu importe ce dernier), il faut tous les rentrer à la main dans le système et c’est vraiment lent et pas pratique. Alors que sur les autres modèles Seat, c’est possible.
  • Les sièges ne maintiennent pas assez lors des virages trop brusques… (mais par contre, ils sont très confortables, même sur des longs trajets  ).
  • Le couleur Blanc Candy de la mienne, c’est vraiment l’horreur. On est bon pour la passer au rouleau toutes les semaines si on veut qu’elle soit impeccable!
  • L’impossibilité d’ouvrir les petites vitres à l’arrière.

Conclusion

Je suis très content de mon achat! Même avec ces petits défauts, je pense que personnellement c’est le meilleur compromis de la catégorie! Après les goûts et les couleurs…